association du coup d'oeil sur l'image.

Qui de l'oeuf ou de la poule?


Accueil - L'association - Agenda - Les Photographicofolies - Le photo club - Liens utiles - Des photographes

Didier Carré


A l’âge de 20 ans, j’abandonne mon parcours scientifique pour me consacrer à l’étude de la photographie.
Diplôme en poche, j’effectue mon service national dans la marine, comme photographe.
Pendant sept ans, j’ai été l’assistant du photographe de l’Opéra de Paris. Ce poste fut pour moi une magnifique opportunité d’approfondir mes connaissances et la pratique de ce métier.
En 1991, une page se tourne : j’ouvre un laboratoire photographique dédié uniquement au noir et blanc ; Malgré l’arrivée de la photographie numérique, cette entreprise de taille artisanale fait le bonheur d’une clientèle fidèle à la photographie argentique.
A partir de 1998, je pus me consacrer davantage à ce qui m’avait primitivement attiré vers la photographie : le corps de la femme et sa représentation.
Avec la volonté de renouveler le genre : « photos de charme », je travaille toujours avec la complicité de mes modèles pour les amener à exprimer un savoureux mélange d’indécence et d’insolence.
Après quelques années de recherche et de production d’images, la diffusion de mon travail a commencé par l’ouverture de mon site internet fin 2004, et a été suivi d’un premier livre :« stainless ladies » aux Editions Skylight en 2005. Un deuxième livre paraît chez le même éditeur en avril 2006 : « come closer »
Ensuite en 2008 j ‘arrète l ‘expoitation de mon labo a Paris et je pars m ‘installer en charente maritime ou j ‘avais depuis longtemps une résidence secondaire
Un troisième livre toujours chez Skyligt voit le jour au printemps 2010
Aujourd’hui dans le calme de la campagne je prépare une nouvelle version de mon site internet ainsi qu ‘un quatrième livre avec une révolution mes premières images en couleur
A 50 ans passé je vais diffuser pour la première fois de ma vie des images en couleur
Depuis mes débuts j ‘avais la volonté de controler l ‘ élaboration de mes images d ‘un bout a l ‘autre de la chaine de la prise de vue a la réalisation de l ‘encadrement
Cela m ‘avait conduit au noir et blanc
Aujourd ‘hui le numérique me permet de réaliser moi même le traitement des images en couleur ainsi que les tirages en couleur
Donc je me suis interessé a la couleur au point de pouvoir montrer aujourd hui des images abouties
Cependant pour cette expo je retourne a mes classiques
De mes promenades sur les plages de la cote sauvage au nord de royan m ‘est venu l ‘idée de revisiter mes archives et d ‘en extraire une serie d ‘images peu diffusées
L ‘expo s ‘apelle « la machine a ralentir le temps « 
A defaut de pouvoir remonter le temps je vais essayer d ‘en ralentir l ‘écoulement

"la machine à ralentir le temps"





L ‘expo «  la machine a ralentir le temps «
C ‘est Un hommage a la création ; une invitation a la contemplation
Je propose au visiteur de prendre le temps de se remplir de ce que l il regarde
Loin des modes je propose des images qui mènnent a une certaine sérénité une réconciliation avec l ‘image du corps